On mange quoi?

Alimentation à vélo
Qu’est-ce qu’on mange avant de rouler?
Dimanche matin, 6h45, on se lève et on sait qu’on roule dans deux heures. Les prochaines minutes seront critiques au plaisir de votre balade ce matin parce que c’est là que vous allez décider ce que vous allez mettre dans votre réservoir. Oui, c’est le temps de mettre du carburant.
Ils sont plusieurs à faire des recommandations. Pour ma part, un fruit frais, je préfère une belle mangue juteuse qui donne des glucides à digestion lente supposément, accompagnée d’une tranche de pain intégral avec beurre d’arachides sans sucre ajouté et bananes mi-mûres, le tout arrosé d’un allongé est mon plein du matin.
Allez consulter l’article de Bicycling sur l’importance du petit déjeuner pour le cycliste. http://www.bicycling.com/training-nutrition/nutrition-weight-loss/best-breakfast-your-ride
Qu’est-ce qu’on mange en roulant?
Après une couple d’heures en selle, vous vous sentez en panne d’énergie. C’est normal, vous avez besoin de fuel.  La règle est simple : il faut remplacer les glucides qu’on brûle en roulant par des nouvelles. L’idéal, c’est de prendre une bouchée à chaque heure. On a dit bouchée pas un repas. Et qui dit glucides, dit sucre. Là, les propositions sont nombreuses. Mais des fruits confits, des figues séchées, des dattes renflouent votre organisme tout comme le font les gels spécialisés vendus à gros prix en boutique. Ile n va de même pour les barres Croque-nature, Cliff et autres pour vous renflouer.
J’ai soif!
Rouler donne la soif. Votre corps réclame beaucoup plus que de l’eau; il a besoin de renflouer ses réserves de sodium et… de glucides.  D’ailleurs, si vous avez des crampes, le manque de sodium en est peut-être à la source. Si vous sortez pour plus d’une heure, remplissez deux bidons d’eau avec une tablette d’électrolytes. Vous pouvez aussi faire un cocktail eau/jus (80-20) auquel, vous ajoutez une pincée de sel (1 gramme sur 500ml). Il est conseillé de boire  environ 2 gorgées toutes les 15 minutes (plus s’il fait chaud). C’est environ un bidon à l’heure.
Et après!
Oui, après plus de deux heures en selle, votre corps a besoin de récupérer, de se rehydrater et de réparer les muscles endoloris. Imaginer maintenant 3 ou 4 heures? Il est primordial de manger dans l’heure qui suit votre sortie. On recommande des sucres rapides sous forme de sirop, tout de suite après l’exercice afin de provoquer une rapide et intense sécrétion d’insuline. Plusieurs aiment bien un 250ml de lait au chocolat qui va refaire une partie des réserves de carburant glucidique dans le foie et dans les muscles qui ont travaillé. auquel on ajoute un sandwich avec pain à grand entier et protéines facilement digestibles ou encore une salade de pommes de terre ou de légumineuses. L’important, c’est de manger. 
Ah! oui, une bière est aussi très réparatrice pour le corps et pour l’âme.
 Cette chronique ne représente que l’opinion de son auteur et n’engage d’aucune façon le Club V2V.
Guy P.

Laisser un commentaire

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Abonnez-vous à la VéloLettre V2V
ErrorHere